Biodiversité

Le Mexique fait partie des 17 pays “Méga-divers” au monde, regroupant la plus grande biodiversité. En effet, il contient à lui seul près de 10% des espèces répertoriées sur la planète, ce qui en fait une destination idéale pour tous les amoureux de la nature. Plusieurs animaux y sont particulièrement recherchés pour leur caractère emblématique, comme les requins-baleines ou les flamants roses. Les paysages

Faune

Lors d’un séjour au Mexique, la faune sera un des points d’intérêts majeurs. Alors, que pourrez-vous y trouver ? Voici une liste non exhaustive des principales espèces observables.

  • Les oiseaux. Le Mexique possède plus de 1000 espèces d’oiseaux différentes. Migrateurs, locaux, tropicaux ou communs, marins ou terrestres, il s’agit d’un véritable petit paradis pour les amateurs de “birdwatching” ! Parmi les plus convoités, on retrouve bien évidemment les flamants roses, mais aussi les toucans, perroquets aras, colibris, paons, ou encore l’emblème de la civilisation maya, le quetzal.
  • Les reptiles. Dans les divers écosystèmes mexicains se trouvent de plus de 800 espèces de reptiles. Des crocodiles peuplant les mangroves, aux iguanes et tortues des zones tropicales, en passant par les serpents et lézards des zones désertiques. Les plus simples à observer seront les crocodiles, iguanes et tortues.
  • Les mammifères terrestres. Concernant les cette catégorie il vous sera possible d’observer des tapirs, singes, coyotes, et une multitude de rongeurs. Un autre animal que l’on retrouve dans la culture maya est le Jaguar, qui reste tout de même extrêmement rare à observer dans son milieu naturel.
  • Les mammifères marins. Un des autres grands attraits du Mexique réside dans son incroyable vie sous-marine avec des espèces comme les populaires dauphins, les otaries, les lamantins, ou encore les très amicales baleines grises. Plusieurs espèces de baleines représentent une attraction majeure de la Basse Californie du sud.
  • Les poissons. Dans ses barrières de corail se trouvent une grande diversité de poissons tropicaux, animant les fonds sous-marin de mille couleurs. On peut notamment retrouver le plus grand poisson du monde, le requin-baleine, au large des côtes de la péninsule du Yucatán et de Basse Californie, ainsi que des raies manta. Les férus de plongée se régaleront également dans les réserves marines naturelles comme Cabo Pulmo, surnommée “l’aquarium du monde” par le commandant Jacques Cousteau.
  • Les insectes. En général moins recherchés par les touristes, les divers écosystèmes du Mexique abritent de nombreux insectes. Une des attractions appréciées des voyageurs est la migration des papillons monarques où l’on peut observer des millions d’individus hiverner dans les forêts de pins, non loin de la capitale.

Flore et paysages

Le Mexique émerveille aussi par ses paysages, tous plus différents les uns que les autres. Entre les plages paradisiaques, les jungles tropicales denses, les canyons arides ou les montagnes fraîches, il y en aura pour tous les goûts !

Certaines merveilles naturelles sont réellement immanquables :

  • Les cénotes de la péninsule du Yucatán. Ces puits d’eau naturelle sont causés par des formations géologiques et sont totalement uniques au monde. Véritables piscines naturelles d’eau cristalline, ils peuvent être ouverts, semi-fermés, ou fermés, et offrent donc une expérience unique à chaque visite.
  • Les plages paradisiaques. Bien évidemment, les plages des Caraïbes sont très prisées des voyageurs, et à raison ! Les splendides plages de sable blanc à l’eau turquoise raviront ceux venus se détendre et parfaire leur bronzage.
  • La jungle tropicale. Le sud du pays est l’hôte de multiples réserves naturelles et biosphères très vertes, à l’image du 2ème poumon d’Amérique, la réserve de Calakmul. Ces forêts denses contiennent un grand nombre d’espèces animales et végétales, ainsi que d’anciennes structures mayas, et même des communautés. Si vous appréciez la marche, l’exploration, et l’observation animales, cet environnement est incontournable.
  • Les régions désertiques. On peut trouver au nord du pays des paysages dignes du Sahara. D’immenses déserts aux dunes de sable aux rares oasis se trouvent par exemple dans l’État de Sonora, et des déserts arides, rocailleux, arborant une végétation désertique comme les cactus se trouvent en Basse Californie.
  • Les canyons. Au nord du pays se trouve le “canyon du cuivre”, le plus grand du pays, aux allure du Grand Canyon des États-Unis. Il est habituellement visité avec le circuit ferroviaire “le Chepe”, effectuant plusieurs arrêts dans les points d’intérêt.
© Copyright - Mexikoo