Pourquoi les dauphins doivent-ils vivre en liberté ?

En voyageant à travers le Yucatán, nous nous sommes rendus compte qu’il y avait encore beaucoup de parcs offrant de nager avec des dauphins. Cela attire encore beaucoup de monde, et ces parcs n’existent que pour générer du profit, jusqu’à 1 million de dollars par an, par dauphin, sans se préoccuper du bien-être de ces animaux.

En tant qu’agence écotouristique, il était donc important pour nous d’évoquer ici les conditions désastreuses avec lesquelles sont traitées ces créatures, à des fins purement commerciales.

Voici quelques raisons qui prouvent que les delphinariums font beaucoup de mal à ces animaux.

Une capture brutale

Avant de devenir des dauphins de spectacle, les dauphins sauvages sont poursuivis jusqu’à l’épuisement, capturés dans des filets et enfermés dans des cages de mer peu profondes et surpeuplées. Beaucoup d’entre eux y meurent déshydratés.

Ceux qui survivent sont violemment arrachés à leurs familles, sans aucun espoir de la retrouver, bien qu’ils aient toujours été habitués à vivre avec elle, en tant qu’animal très social vivant naturellement en groupe.

Les dauphins privés de leurs comportements naturels

Les dauphins disposent d’un appareil de détection, appelé sonar, qui leur permet d’identifier et de localiser de la nourriture et de communiquer entre eux. Lorsqu’ils sont enfermés dans un bassin, ce même sonar se répercute à l’infini sur les murs d’un aquarium géant. Ils en deviennent dépressifs et fous.

Les dauphins ont pour habitude de nager environs 60 km par jour, de vivre en communauté. Le fait de vivre dans un bassin leur ôte la faculté d’avoir des comportements spécifiques à leur espèce, et les soumet au stress et à l’exposition du public. Ceci leur provoque souvent des ulcères à l’estomac.

En liberté, un dauphin se nourrit d’environ 10 kg de nourriture quotidiennement. Ceux en captivité ne sont nourris qu’en récompense d’exécuter les ordres, et sont ainsi dressés par la faim. Il semble d’ailleurs qu’ils cessent d’obéir après avoir mangé.

Les dauphins souffrent pour vous divertir

Naturellement, les dauphins sont joyeux, vifs et joueurs, mais lorsqu’ils sont enfermés dans des parcs, ils deviennent tristes et malheureux. Ils sont manipulés par l’alimentation pour continuer d’exercer leur numéro.

Cet éternel sourire qu’affichent les dauphins leur dessert, car nous avons l’impression qu’ils sont tout le temps heureux, mais la réalité est toute autre.

Une espérance de vie divisée par 2

Des études ont montré que les dauphins meurent prématurément lorsqu’ils vivent en captivité. Un dauphin libre vivra environ 40 à 50 ans contre une vingtaine d’années pour un dauphin captif.

Il est important de savoir que la dépression et la folie entraînées par tout ce qui est infligé aux dauphins et la pression qu’ils subissent, induisent des comportements dangereux. Des accidents ont déjà eu lieu, notamment dans la riviera maya.

Pour toutes ces raisons, nous ne pouvons que vous recommander de ne pas chercher à nager avec les dauphins là où ils sont enfermés… Allez plutôt à leur rencontre dans leur habitat naturel ! L’excursion à Holbox – Cabo Catoche vous y emmène en petit groupe, avec un guide francophone passionné qui vous apprendra en prime beaucoup de chose sur les dauphins. Lors d’une longue balade en bateau, vous aurez tout le loisir d’observer ces magnifiques créatures nager et danser dans l’océan. Croyez-nous, c’est là que vous les verrez heureux, pour de vrai !


Sources :

  • Documentaire The Cove, la baie de la honte
  • https://www.paseotours.com/pourquoi-ne-faut-il-pas-nager-avec-les-dauphins/
  • https://swimwithdolphinsplayadelcarmen.blogspot.m
© Copyright - Mexikoo