Le Tour Gastronomique du Mexique

Le Mexique possède de nombreuses richesses culturelles comme naturelles et nous vous proposons aujourd’hui d’en découvrir une de ses plus fameuses : la gastronomie. Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, elle est aussi variée que ses paysages et régalera les palais les plus fins comme les plus gourmands, comme l’a démontré la meilleure chef du monde de 2019, la Mexicaine Daniela Soto-Innes ! Suivez-nous à travers cette découverte haute en saveurs des régions du Mexique. À vos assiettes !

1 – La péninsule du Yucatán

La péninsule du Yucatán est la région la plus touristique du pays grâce à ses plages paradisiaques, sa culture et ses monuments mayas, et son impressionnante biodiversité. Toutefois, elle gagne également à être connue pour sa gastronomie aux origines mayas, espagnoles et européennes, reposant en grande partie sur le maïs.

Voici quelques-unes des spécialités yucatèques les plus connues :

  • Le Poc Chuc (Mérida) : Un plat traditionnel à base de porc coupé en fins morceaux et accompagné de radis, oignons, coriandre, avocat, tomates, et d’une touche d’orange. Le tout est à déguster avec des tortillas.
  • La Cochinita Pibil (Yucatán) : Une recette de porc effilé cuite dans un four en terre, enveloppé dans une feuille de bananier, et accompagné d’oignons rouges et de piment.
  • Les Papadzules (Yucatán) : Des tacos fourrés aux oeufs dans une sauce de graines de courgette. D’apparence similaire aux fameuses enchiladas.
  • La Sopa de Lima (Yucatán) : Un bouillon de poule avec des morceaux de tortilla grillée et quelques gouttes de lima, un type de citron un peu moins acide que le citron vert.
  • Le Pan de Cazón (Campeche) : Une sorte de lasagne préparée avec des tortillas, des haricots rouges en purée, des oignons rouges, une sauce tomate, poivron et piment, et de viande de requin (le cazón).

2 – La ville de México et centre du pays

Le centre du pays est la région regroupant le plus d’État dans cette liste, de la capitale México, à Puebla, Querétaro, à Guanajuato ou Morelos. La cuisine de la région est inspirée de plats pré-hispaniques, espagnols et européens et est internationalement réputée pour sa richesse et sa complexité. La gastronomie “poblana” (de l’État de Puebla) est l’une des plus représentatives du Mexique, à l’image de son fameux “chile en nogada” arborant les couleurs du drapeau.

Quelques-unes des spécialités du centre du Mexique :

  • Le Chile en Nogada (Puebla) : Un piment vert fourré de viande hachée et divers fruits recouvert d’une sauce spéciale (nogada) aux noix et de graines de grenade. Le vert du piment, le blanc de la sauce et le rouge de la grenade rappellent le drapeau mexicain.
  • Les Tacos al Pastor (Ville de México) : Figure parmi les meilleurs plats du monde selon Taste Atlas (a même figuré en tant que numéro 1 !). Il s’agit d’une viande “al pastor” (en broche) coupée en morceaux, accompagnée d’oignons, de coriandre et d’ananas. Le tout déposé dans de savoureuses tortillas.
  • Le Nopal en Penca (Querétaro) : Le nopal, ingrédient phare de l’histoire et la cuisine mexicaine, est la base de ce plat typique de Querétaro. Des morceaux de nopal, de tomate, d’oignons, de piment, assaisonnés avec sel, poivre et ail sont cuits au grill à l’intérieur d’une feuille de nopal (cactus).
  • Les Enchiladas Mineras (Guanajuato) : Ce plat typique tient son nom de l’origine minière de la ville de Guanajuato lors de la colonisation espagnole. Il s’agit de délicieuses tortillas fourrées de fromage, oignons et poulet, baignées dans une sauce à la crème et au piment guajillo. Elles sont accompagnées de feuilles de laitue, de pommes de terres en cube, carottes et piments.
  • Les Escamoles (Tlaxcala) : Les escamoles sont des larves de fourmis recueillies dans les racines des plantes d’agave. Elles se dégustent à la cuillère ou en tortilla, avec un peu de sel et de citron.

3 – Oaxaca

Sur la côte pacifique, l’État de Oaxaca est l’un des centres gastronomiques majeurs du pays. Connue comme la “Terre des 7 moles”, cette région possède des zones climatiques et topographiques très différentes, des chaînes montagneuses fraîches, aux bords de plage tropicaux. Ses terres fertiles en ont fait l’État à la cuisine la plus variée du Mexique. Comme son surnom l’indique, son plat le plus représentatif est le mole, dont plus de 200 préparations différentes existent, mais de nombreuses autres plats en sont aussi typiques.

Quelques-unes des spécialités de Oaxaca :

  • Le Mole : Il existe plusieurs types de mole, mais cette sauce se base sur un mélange de piment, cacao, sésame, cacahuètes, tomates et maïs. Elle accompagne tout type de plat, de viande, légumes, tortillas, etc.
  • Les Tlayudas : Les tlayudas sont de grandes et fines tortillas de maïs (une 30aine de cm de diamètre) croquantes sur lesquelles on dispose divers ingrédients comme le tasajo (viande de boeuf), l’avocat, la laitue, le fromage oaxaca, le haricot rouge, etc.
  • Les Tamales Oaxaqueños : Les tamales de Oaxaca sont une pâte de maïs à laquelle on ajoute une sauce de piment (généralement verte ou rouge, mais parfois aussi du mole ou d’autres sauces) et d’autres ingrédients (entre poulet, piments, légumes, etc). Ils sont enveloppés et cuits dans une feuille de bananier.
  • Le Chocolat de Oaxaca (Chocolatl en maya) : Oaxaca est bien connu au Mexique pour sa production de cacao. Les fèves de sont transformées en divers produits, entre chocolat en poudre, pilons de chocolat, ou chocolats traditionnels.
  • Le Fromage Oaxaqueño : Le fromage de oaxaca est un fromage blanc pouvant provenir de différents animaux. De texture filandreuse, il est traditionnellement préparé en forme de corde, puis enroulé sur lui-même pour former un boule.
  • Le Mezcal : Le mezcal est un alcool préparé à partir de la plante d’agave. C’est un cousin de la fameuse tequila, traditionnellement préparé dans quelques régions, dont Oaxaca.

4 – Chiapas

À l’image de ses paysages et de sa culture, le Chiapas offre une cuisine plus exotique et sauvage. Intégrant des plantes aromatiques, des épices et de nombreux légumes, la cuisine du Chiapas est également l’une possédant la plus grande variété de tamales du pays.

Quelques-unes des spécialités du Chiapas :

  • Le Taxcalate : Le taxcalate (ou tascalate), est une boisson fraîche préparée à base de maïs grillé, de grains de cacao, de sucre, de cannelle.et d’annatto (achiote en Espagnol).
  • Le Fromage d’Ocosingo : Le fromage d’Ocosingo provient de la ville du même nom et est conçu avec du lait de vache. Le fromage fondant est logé dans une croûte de fromage plus dur auquel on donne une forme typique de boule.
  • Le Cochito au four : Le cochito est un porcelet cuit au four dans des pots en terre durant 2 à 3 heures, puis recuit pour le dorer. Il est ensuite servi dans son jus avec des légumes et du riz.
  • Les Tamales de Bola : Un tamal en forme de boule, enroulé dans une feuille de maïs. La pâte de maïs est agrémentée de viande de porc, de sauce tomate et de piments frits.
  • Le Pozol : Bien qu’originaire de l’État voisin du Tabasco, le pozol est également une boisson très populaire au Chiapas. Il s’agit d’une boisson à base de maïs, généralement au cacao, mais pouvant aussi être préparée sans cacao, à la patate douce, ou au piment. Il est dit que cette boisson guérirait de la gueule de bois…

5 – Veracruz

Veracruz est un État côtier bordant le Golfe du Mexique sur toute sa longueur. C’est ainsi naturellement que sa cuisine repose sur les délicieux fruits de mer, préparés selon les traditions pré-hispaniques ou coloniales, à l’image du poisson à la “Veracruzana”. C’est également le lieu d’origine de la vanille, importée en Europe par les Espagnols, depuis la ville de Papantla, que l’on retrouve dans plusieurs plats.

Quelques-unes des spécialités de Veracruz :

  • Le Poisson à la Veracruzana : Un met commun à Veracruz à base de poisson blanc préparé avec des légumes (oignons, ail, olives, piments) et baignant dans la sauce tomate.
  • Le Riz à la Tumbada : Ce qui se rapprocherait le plus de la paella espagnole. Fait avec du poisson ou des crevettes cuites dans un bouillon de poisson et de tomates, ail et oignons auquel on ajoute le riz pour tout cuire ensemble.
  • Le Zacahuil : Un tamal géant tissé avec plusieurs feuilles de bananier pouvant mesurer jusqu’à 5 mètres ! Il est garni de de maïs broyé, viande de porc et dinde, purée de piments, et cuit au four en terre entre 10 et 12 heures. De quoi régaler toute la famille !
  • Les Pulacles : Un autre type de tamal typique de Veracruz de taille normale. Il est plus classiquement garni de pâte de maïs, sauce tomate, sésame, piments et graines de courgette. Il est également enroulé dans une feuille de bananier, mais se cuit à la vapeur.
  • La Glace à la Vanille : Oui, d’accord, un peu classique et pas très original, mais une bonne glace à la vanille naturelle, issue de sa ville d’origine ne se refuse pas sur le bord des plages !

6 – Régions du nord du Mexique

Le nord du Mexique possède également ses propres plats typiques, plutôt à base de viande, poisson et fruits de mer de grande qualité, provenant de l’élevage et de la pêche actifs dans cette région. Pour accompagner ces mets, la Vallée de Guadalupe est le premier producteur de vin du pays avec 90% de la production mexicaine.

Quelques-unes des spécialités du nord du Mexique :

  • La Machaca (Chihuahua) : Généralement de boeuf, elle est aussi préparée avec de la chair de raie manta en Basse Californie. Elle peut être accompagnée de légumes comme les poivrons, oignons, tomates ou piments, ou se manger seule en tortilla.
  • La Chimichanga (Sonora) : Les chimichangas sont des sortes de papillotes croustillantes fourrées de viande, et recouvertes de crème, fromage, piments et guacamole.
  • La langouste (Basse Californie) : Une grande spécialité de cette région côtière aux poissons et fruits de mer excellents. Une bonne langouste cuite au barbecue, à servir avec ce qui vous fait envie.
  • L’Aguachile (Sinaloa) : L’aguachile est un plat délicieux à base de crevettes fraîches, accompagnées de piments, rondelles d’oignons, concombre, avocat et citron.
  • Le Caldillo Duranguense (Durango) : Une sorte de soupe de bouillon de boeuf et de tomate, assaisonnées avec des piments, ail et oignons. Les morceaux de boeuf cuits sont ensuite intégrés au mélange.

Ca donne l’eau à la bouche, n’est-ce pas ? Et encore, il nous est évidemment impossible de répertorier tous les délices de la cuisine mexicaine, tant elle est riche et variée. Vous pourrez ainsi bien évidemment faire vos propres découvertes culinaires, en plus de ces grands classiques, lors de vos séjours au Mexique !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Je souhaite un devis sur-mesure

Réservations

(+52) 1 55 2311 4638  0 805 32 1078

© Copyright - Mexikoo